Comment faire pour toucher les APL ?

378
Partager :

Les colocataires ont la possibilité de demander une LPA de colocation, mais le calcul effectué par les FAC dépend du type de bail signé par les occupants.

WG est souvent fait dans de grands appartements classiques. Par conséquent, un seul bail est signé pour tous les colocataires. Les FAC se fondent sur le document unique et divisent le loyer total par le nombre d’occupants.

A découvrir également : Qui peut beneficier des aides de la CAF ?

Chez Arpej, nous avons un hébergement spécialement pour 2, 3 ou 4 personnes. La cuisine est une salle commune qui est reliée à des pièces individuelles pour maintenir l’intimité des résidents. Les salles de bains et les toilettes peuvent être partagées ou privées (maximum 2 personnes).

Carol Abitbol

A lire également : Comment faire une demande de congé parental au chômage ?

Dans ces résidents, chaque locataire a son propre bail. Contrairement à la colocation « classique », il n’y a pas de clause de solidarité entre les des détenus différents. Par exemple, dans le cas d’une personne non rémunérée par l’un des détenus, les colocataires n’ont pas à payer cette surtaxe financièrement Responsable client .

Afin de bénéficier de la LPA, chaque colocataire doit faire une demande dès que possible sur le site de la Caisse d’Allocations Familiales et préparer son dossier de logement (copie recto verso de la carte nationale d’identité, passeport ou certificat de naissance, relevé bancaire, certificat de location dûment rempli, date et signé par le Propriétaire…).

  • Afin de vous accompagner et de vous faciliter la tâche, nous nous occupons de la saisie des données, ce qui soulagera les futurs résidents et accélérera l’ouverture des droits
  • .

  • Nous offrons également des ateliers de gestion dans nos résidences En attendant que les FAC
  • traitent le dossier et afin de ne pas pénaliser nos futurs résidents, nous pratiquons APL Advance.

L’ article complet trouver ici

Partager :