Quels sont les types de congés si vous voulez travailler en Belgique ?

442
Partager :

Voici un guide des différents types de congés auxquels vous avez droit si vous envisagez de travailler en Belgique, notamment le congé annuel, le congé d’absence et le congé parental.

Dans le secteur privé

Dans le secteur privé, la durée de vos vacances est proportionnelle au nombre de jours que vous avez travaillés (et les jours d’inactivité considérés comme équivalents à des jours de travail, par exemple les congés maladie) au cours de l’année précédant.

A découvrir également : Izyfact : de quoi s'agit-il ?

Si vous avez travaillé une année complète, vous avez légalement droit à vingt jours l’année suivante dans un régime de cinq jours par semaine, et à vingt-quatre jours pour un régime de six jours par semaine. 

  • Si vous êtes un travailleur ou un artiste salarié, votre prime est versée par une caisse de vacances ou par l’Office national des vacances annuelles (ONVA). Le montant dépend du salaire que vous avez gagné au cours de l’année précédant. (15,38 % de ce que vous avez gagné l’année précédente).
  • Si vous êtes salarié, votre employeur vous verse directement le pécule de vacances. Il comprend le salaire normalement dû pour la période de vacances plus un supplément, par mois travaillé (y compris les congés maladie) l’année précédente, qui est égal à 1/12e de 92 % de votre salaire brut (pour le mois au cours duquel vos vacances commencent). 

Dans le secteur public

Dans le secteur public, le nombre de jours auxquels vous avez droit dépend de votre âge et de la quantité de travail effectuée dans l’année en cours. Vous avez droit à un bonus que vous recevez au mois de mai, qui se compose d’une partie fixe et d’une partie variable.

A lire aussi : Comment prendre soin de la batterie de notre mobile ?

Le droit au congé

Vous avez droit à un congé pour des événements familiaux, pour vous conformer à des obligations civiques et à des missions civiles et si vous devez comparaître devant un tribunal. Pour recevoir votre salaire, vous devez informer votre employeur à l’avance de votre absence et, si vous n’êtes pas en mesure de le faire, vous devez l’informer le plus tôt possible.

Le congé pour raisons impérieuses

Vous pouvez également prendre un congé pour des raisons impérieuses, c’est-à-dire tout événement imprévisible nécessitant votre intervention urgente et indispensable (par exemple, un accident subi par une personne vivant avec vous, des dommages causés par un incendie à votre domicile, etc.)

Ce congé ne peut pas durer plus de 10 jours ouvrables au cours de l’année civile. Il n’est pas rémunéré, sauf accord contraire entre l’employeur et le travailleur.

Une interruption de carrière dans le cadre d’un congé pour soins palliatifs ou assistance médicale est possible. La plupart des travailleurs peuvent le faire pour prodiguer des soins palliatifs, ou pour apporter une aide à un membre de leur famille souffrant d’une maladie grave.

Le congé de maternité

Une travailleuse enceinte a droit à un congé de maternité. Les parents peuvent également profiter de différents arrangements pour s’occuper des nouveaux nés.

Le congé d’études payé

Si vous travaillez dans le secteur privé et que vous souhaitez suivre une formation, vous pouvez bénéficier du système de congé d’études payé pendant ou en dehors de vos heures de travail.

Le congé est payé par votre employeur aux dates habituelles. L’employeur peut obtenir le remboursement de ces heures auprès du Service public fédéral Emploi.

La formation peut avoir un but professionnel sans être directement liée à votre poste actuel, mais elle peut aussi être de nature générale. Il existe également des réglementations spécifiques pour ceux qui préparent des examens de fin d’études devant la commission centrale des examens, pour les employés des PME et pour certains travailleurs à temps partiel.

L’interruption de carrière

Si vous souhaitez prendre une interruption de carrière temporaire, partielle ou complète, il existe plusieurs possibilités. Dans le secteur privé, le crédit temps permet de faire une interruption temporaire de carrière et de recevoir une allocation ONEM pendant cette période. Vous pouvez soit suspendre complètement votre contrat de travail, que vous travailliez à temps plein ou à temps partiel, soit réduire votre temps de travail à temps partiel, ou réduire votre temps de travail de 1/5. Il remplace l’ancien système d’interruption de carrière qui est toujours applicable dans le secteur public.

L’interruption complète

Ceci peut durer au moins trois mois et au plus un an. Cette période maximale peut être portée à cinq ans si une convention collective sectorielle ou d’entreprise le prévoit.

Pour obtenir une interruption complète, vous devez avoir été employé dans une entreprise pendant au moins 12 mois au cours des 15 mois précédant le préavis donné. Si vous voulez prendre une pause à temps partiel, vous devez avoir été employé au moins 3/4 de fois au cours de l’année précédant le préavis donné.

Quel que soit votre âge, vous pouvez également obtenir une réduction d’une journée ou de deux demi-journées par semaine si vous occupez un emploi à temps plein réparti sur cinq jours. Cette réduction d’un cinquième peut durer de six mois à cinq ans. Pour ce faire, vous devez avoir été employé dans l’entreprise pendant les cinq années précédant le préavis donné à votre employeur, et avoir été employé à temps plein pendant les 12 mois précédant celui-ci.

Un système spécial de réduction du temps de travail a été introduit pour les travailleurs âgés d’au moins 50 ans.

Dans le secteur public, vous pouvez faire une interruption de carrière temporaire et recevoir une allocation ONEM. Dans le cadre de ce système, vous pouvez arrêter complètement de travailler, ou réduire vos heures de travail à temps partiel, ou de 1/5, de 1/4 ou de 1/3.

L’interruption de carrière peut durer trois mois au moins et six ans au plus. Un système spécial de réduction du temps de travail a été introduit pour ceux âgés d’au moins 50 ans.

Le travail à temps partiel

Si les différentes possibilités de réduction du temps de travail décrites ci-dessus ne vous conviennent pas, il existe une autre solution : le travail à temps partiel. Vous êtes soumis au régime général de sécurité sociale à quelques exceptions près, et à la réglementation du travail à temps partiel. La durée normale doit être inférieure à celle d’un travailleur à temps plein dans une situation comparable (calculée sur une base hebdomadaire ou sur une période de référence).

Les 10 jours fériés en Belgique

  • 1er janvier (jour de l’an),
  • Lundi de Pâques (la date change chaque année),
  • 1er mai (fête du travail),
  • Jeudi de l’Ascension (6ème jeudi après Pâques),
  • Lundi de Pentecôte (7ème lundi après Pâques),
  • 21 juillet (jour férié national),
  • 15 août (Assomption),
  • 1er novembre (Toussaint),
  • 11 novembre (Armistice de 1918),
  • 25 décembre (jour de Noël),
  • les services publics fédéraux sont également fermés le 2 novembre, le 15 novembre (anniversaire du roi) et le 26 décembre.

Partager :