Que faire en cas de rupture du ligament scapho lunaire

83
Partager :
Que faire en cas de rupture du ligament scapho-lunaire

L’instabilité scapho-lunaire (ISL) est une affection dans laquelle l’extrémité supérieure de l’os lunaire, situé à la base du pouce, se déplace. Ce déplacement provoque une douleur et une sensibilité dans la main. Le ligament qui maintient fermement le lunatum à sa place est appelé ligament scapho-lunaire. Il peut se déchirer lors de contraintes violentes, telles que certains sports, ou certaines activités qui imposent une torsion exagérée et soudaine de votre main. La rupture de ce ligament entraîne une luxation du scaphoïde, qui est une blessure de l’os lunaire et du premier métacarpien situé sur la paume de la main. Une luxation du scaphoïde peut survenir au cours d’activités sportives ou à la suite d’une forte torsion des doigts, par exemple en essayant d’attraper une balle ou en utilisant une machine lourde. Les symptômes d’une luxation du scaphoïde comprennent une douleur aiguë au poignet accompagnée d’une sensation de claquement et de verrouillage, ainsi qu’une sensation de déchirure lorsque vous essayez d’étendre votre pouce.

Quelles sont les causes de l’instabilité scapho-lunaire ?

Le développement normal du ligament scapho-lunaire est essentiel au bon développement de la main. Pendant la vie fœtale, le ligament scapho-lunaire se renforce pour stabiliser l’os lunaire lorsque le pouce émerge. S’il existe une prédisposition génétique, ce ligament peut devenir faible et vulnérable aux blessures. Outre les activités physiques, d’autres facteurs peuvent provoquer une rupture du ligament scapho-lunaire, notamment une torsion trop forte de la main dans une certaine position, une blessure par surmenage répétitif ou une blessure due à un équipement sportif. Une rupture du ligament scapho-lunaire peut également survenir pendant la grossesse, le plus souvent au cours du troisième trimestre. Ce type de rupture du ligament est connu sous le nom de synovite scapho-lunaire.

Lire également : Les critères de choix d'une BCAA

Comment reconnaître une luxation du scaphoïde ?

Vous détecterez probablement une luxation du scaphoïde lorsque vous essaierez d’étendre votre pouce. Vous pouvez ressentir une sensation de claquement, de cliquetis ou de claquement dans votre pouce et votre poignet lorsque vous essayez d’étendre votre pouce. Il se peut également que vous sentiez une sorte de résistance parfois douloureuse lorsque vous essayez de l’étendre. Si vous souffrez d’une luxation, vous remarquerez probablement une sensation de déchirure lorsque vous essayez d’étendre votre pouce ainsi qu’une douleur vive. En outre, vous remarquerez probablement un gonflement du pouce. Une luxation du scaphoïde peut survenir à tout âge. Les enfants, les adolescents et les adultes sont susceptibles de subir cette blessure. Une luxation du scaphoïde se produit généralement lors d’activités sportives ou chez les personnes dont le ligament est soit trop sollicité, soit affaibli.

Quelles sont les causes d’une rupture du ligament scapho-lunaire ?

La rupture du ligament scapho-lunaire est une pathologie courante que les spécialistes de la main rencontrent souvent. La plupart du temps, elle survient lors de chutes que les personnes ont essayé d’amortir avec leur main, et au moment du choc, souvent brutal, le ligament est violemment sollicité et se déchire.

A voir aussi : Comment savoir si un œuf est frais ?

La plupart du temps, lorsque le bras est tendu, que la main est tournée exagérément en pronation et qu’un choc vient forcer sur l’articulation, le ligament scapho-lunaire est particulièrement sollicité et risque de rompre. Chutes, objet lourd que l’on tente de rattraper, ballon qui vient percuter violemment la main, ou faiblesses génétiques du ligament sont autant de facteurs qui risquent de léser le ligament et de porter atteinte à l’intégrité et à la stabilité du poignet.

Le ligament scapho-lunaire étant indispensable au maintient du poignet car il solidarise le scaphoïde et le lunatum, toute lésion est potentiellement grave et nécessite des soins adaptés.

Signes et symptômes d’une déchirure du ligament scapho-lunaire

Dans la plupart des cas, la douleur sera lancinante et constante, et sera accentuée par certains mouvements comme la rotation de la main vers l’extérieur. La base du pouce peut-être particulièrement sensible à la palpation, et lorsque le scaphoïde est luxé, un hématome peut être visible. Le patient présente une faiblesse de serrage et l’amplitude de ses mouvements sera largement diminuée.

Traitement de la rupture du ligament scapho-lunaire

Le spécialiste de la main commencera par évaluer votre blessure et tentera d’en déterminer la gravité. Le traitement d’une luxation du pouce est généralement basé sur le degré de la blessure. Le traitement dépend du type de luxation dont vous souffrez. Si la luxation est légère, une intervention chirurgicale peut ne pas être nécessaire. Vous devrez peut-être porter une attelle et prendre du repos pour guérir la blessure. Si la luxation est grave, une intervention chirurgicale est généralement recommandée. En général, il existe trois types de chirurgie pour une déchirure du ligament scapho-lunaire : ouverte, interosseuse et fermée.

Pronostic de la rupture du ligament scapho-lunaire

Toute lésion au niveau du ligament scapho-lunaire doit être prise au sérieux par une spécialiste de la main. Ce qui au départ est une simple lésion, au pronostic rassurant, peut en quelques semaines se transformer en rupture du ligament, et nécessiter une chirurgie lourde et des mois de rééducation, sans certitude de retrouver la totalité de sa force ni de l’amplitude de ses mouvements. Selon la gravité de la blessure, vous aurez peut-être besoin de plusieurs mois de physiothérapie pour renforcer votre pouce et l’articulation de votre poignet. Vous devrez éviter de pratiquer certaines activités qui pourraient vous exposer à un autre risque de rupture du ligament ou de nouvelle luxation. Par exemple, vous devez éviter d’effectuer certains mouvements de torsion avec votre pouce et devez freiner vos activités sportives pour ne prendre aucun risque.

En résumé, l’instabilité scapho-lunaire (ISL) est une affection dans laquelle l’extrémité supérieure de l’os lunaire, situé à la base du pouce, se déplace. Ce déplacement provoque une douleur et une sensibilité dans la main. Le ligament qui maintient le lunatum en place s’appelle le ligament scapho-lunaire. Il peut se déchirer lorsque vous effectuez certaines activités entrainant des torsions violentes. La rupture de ce ligament entraîne une luxation du scaphoïde, qui est une blessure de l’os lunaire et du premier métacarpien situé dans la paume de la main. Dans le cas d’une lésion au niveau du scaphoïde ou du ligament scapho-lunaire, il est indispensable de consulter un spécialiste de la main sans tarder, afin de rapidement poser un diagnostic, et de mettre en place le traitement adéquate et ainsi éviter plus de complications et des lésions irrémédiables.

Partager :