Assurance habitation comment calculer ?

375
Partager :

Assurance habitation : comment être indemnisé ?

L’ assurance habitation est une garantie qui couvre beaucoup de dommages à votre maison et à vos biens. Vous êtes confronté à une perte et souhaitez une indemnisation en vertu de votre police d’assurance habitation ? Quelles sont les mesures à prendre et quel est le délai de remboursement ? Éclairage dans cet article.

A voir aussi : IPN Air France : connexion au portail

COMPARAISON DES CONTRATS D’ASSURANCE HABITATION Assurance habitation et rémunération : Rapport

Une fois que vous êtes assuré que vous êtes couvert par votre contrat d’assurance habitation, vous pouvez déclarer la réclamation à votre assureur. La déclaration doit être faite par écrit, enregistrée avec avis de réception. Ce relevé est soumis à échéance en fonction du type de crédit en question :

A voir aussi : TheAwards 2018 : Ce sont les meilleurs jeux et applications mobiles en Espagne 2018

  • 2 jours pour un cambriolage ;
  • 5 jours pour les dommages causés par l’eau, le feu ou le bris de verre ;
  • 10 jours pour les catastrophes naturelles ou technologiques.

Il convient de noter que ce temps est calculé en jours ouvrables. Envisagez d’expliquer la réclamation aussi précisément que possible et de rappeler les informations dans votre cas afin de simplifier le traitement de l’indemnisation.

Évaluation du dommage avant indemnisation par l’assureur

Une deuxième étape consiste à faire évaluer les dommages. Ces derniers sont plus ou moins significatifs et doivent être soumis à un état estimé réalisé par vous. En règle générale, vous disposez d’un délai de 15 jours à un mois pour déclarer la perte subie par la perte. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de fournir le jour de la plainte. Chaque rapport estimatif doit être envoyé avec les pièces justificatives. Ce dernier permettra de mettre en évidence les dommages subis. N’hésitez donc pas à inclure vos factures, devis et toutes les photos que vous avez. En cas de dommages de petites quantités, l’assureur n’appellera pas un expert. Sinon, un expert interviendra habituellement chez vous. En cas de différend entre l’assuré et l’expert, un autre expert peut être désigné pour statuer sur le désaccord. L’expert prend des mesures pour évaluer le montant des pertes et vérifier la véracité des réclamations présentées par la victime.

Assurance habitation et perte : calcul du montant total de l’indemnisation

Comment se déroule le calcul du montant de l’indemnité ? Le code des assurances exige que l’assureur verse une indemnité qui ne peut jamais dépasser la valeur totale du bien assuré le jour de la perte. Il est toujours nécessaire de mesurer cette valeur. En pratique, c’est le contrat d’assurance habitation qui détermine les différentes lignes qui permettent l’évaluation. Ce dernier varie en fonction des catégories de marchandises. L’immobilier sera compensé de deux façons possibles : soit sur la base de sa nouvelle valeur, soit sur la valeur réelle du bâtiment. ce valeur réelle est calculée en tenant compte de la valeur au moment de la reconstruction à partir de laquelle l’ancienne vie est déduite. Les biens meubles sont évalués en tenant compte de leur valeur de remplacement en cas de perte à laquelle la vieillesse est déduite. Certains assureurs, cependant, offrent des formules de compensation sur la valeur de neuf (sans tenir compte de l’ancien).

Assurance habitation : quelle est la période d’indemnisation ?

Tous les assureurs sont assujettis à une période d’indemnisation au-delà de laquelle ils devront assumer leur responsabilité. La loi les oblige à préciser une clause dans le contrat. Ce dernier varie alors d’une compagnie d’assurance à l’autre. En moyenne, ce délai est de 30 jours à compter du moment où les parties parviennent à un accord. Pour les petites réclamations, les vols, les dommages causés par l’eau et les incendies, le délai est de 2 semaines à environ 1 mois. Ceci est différent pour les catastrophes technologiques et naturelles, puisque cette limite de a augmenté à environ 3 mois. Si le dommage est important et que cela pose de grandes difficultés pour l’assuré, la compagnie d’assurance accepte souvent de payer un premier dépôt. C’est particulièrement le cas lorsque l’assuré doit payer pour la reconstruction de son logement détruit après un incendie.

Retard dans l’indemnisation de l’assureur à domicile : que faire ?

Si les conditions d’indemnisation sont dépassées et en l’absence d’une déclaration de l’assureur, vous avez droit à une indemnisation. Deux situations se distinguent ici :

  • Si votre assureur est de bonne foi, vous recevrez des intérêts pour une indemnité de retard. Il s’agit d’une pénalité payée par l’assureur pour ne pas avoir été en mesure de traiter le dossier dans les conditions énoncées dans le contrat
  • Si l’assureur est de mauvaise foi, reste sourd à votre courrier et laisse volontairement passer le temps, vous pouvez demander des dommages-intérêts. Ces dernières s’ajoutent aux sanctions tardives et doit être calculé en tenant compte des montants encourus pour faire face à ce retard (par exemple, la souscription d’un prêt bancaire).

Assurance habitation : MaxiaSur COMPARAISON DES CONTRATS D’ASSURANCE HABITATION vous accompagne pour faire le bon choix.

Facile et 100% gratuit

Garantie du meilleur prix

Garanties de mesure

COMPARAISON DES CONTRATS D’ASSURANCE HABITATION Dans le thème de l’assurance habitation

  • Quelle assurance habitation pour un immeuble d’habitation ?
  • Assurance simulation résidentielle : Comment ça marche ?
  • La meilleure assurance habitation 2021 en France
  • Perte clé : Que dit votre assurance habitation ?
  • La garantie de vol d’un assurance habitation et accident

Votez ou partagez cet article 5 / 5 ( 1 votant )

Partager :