Médecin de garde : comment le trouver rapidement ?

298
Partager :
Médecin de garde : comment le trouver rapidement ?

Nous avons pour habitude de consulter le médecin traitant pour tout problème de santé. Néanmoins, si vous êtes témoin ou victime d’un malaise un jour férié ou un dimanche par exemple, il faudra trouver immédiatement un médecin de garde. Ce dernier, assurant la permanence des soins en dehors des heures traditionnelles d’ouverture peut être contacté de différentes manières. Bien entendu, cette information pourtant vulgarisée n’est pas toujours à la portée de tous et c’est pourquoi, vous en saurez davantage en parcourant ces lignes.

Appeler les services médicaux d’urgence

Les services médicaux d’urgence sont fonctionnels 24h/24. Il est vrai qu’en période pandémique ils peuvent être saturés, mais votre appel sera immédiatement pris en compte une fois que la ligne se désencombrera. Ainsi, vous pourrez contacter le SAMU au 15 s’il y a lieu. Selon votre situation, un tableau d’intervention sera vite élaboré, que ce soit pour un conseil médical, une orientation vers un centre de santé ou alors une prise en charge d’urgence à domicile. Par ailleurs les associations de praticiens comme SOS Médecins, assurent une permanence de soins pour mieux désengorger les unités hospitalières d’urgences médicales. Pour plus d’infos, vous trouverez des médecins de garde en vous rendant ici.

A lire également : Comment vider ses intestins naturellement ?

Se déplacer vers une unité médicale

Avec les nouvelles technologies, les gens se documentent de plus en plus sur leur état de santé et certains en sont même arrivés à sauver de justesse un proche malade. Néanmoins, il n’est pas recommandé de se fier aux idées reçues et autres informations non vérifiées qui circulent sur le net, mais plutôt de solliciter l’avis d’un professionnel de santé. Si vous constatez que vous ne vous sentez pas bien, ou qu’un proche se trouve dans une situation inconfortable, rendez-vous vers une unité médicale. Notre corps humain est si complexe que certains symptômes en apparence banals peuvent être annonciateurs d’une forme aggravée d’une maladie. 

A lire en complément : Où faire une abdominoplastie à Paris ?

Partager :