Bébé qui tousse ?

163
Partager :

Quand un bébé tousse, la première chose à faire est d’identifier la nature de la toux. Il faut connaître l’origine de la toux pour pouvoir y remédier. À travers cet article, découvrez ce qu’il faut faire quand votre bébé tousse.

Les causes de la toux chez un bébé

La toux d’un bébé est souvent provoquée par des infections virales des voies respiratoires. Ces infections sont souvent causées par le rhume, la bronchite, la rhinosinusite, la rhinopharyngite ou la bronchiolite et cela surtout en période de froid. L’inhalation d’un corps étranger peut également causer des problèmes au niveau des poumons du petit. Il se peut aussi que des inflammations de la voie respiratoire causent la toux chez le bébé. Si la toux survient après la prise d’un repas, il s’agit d’un reflux gastro-œsophagien. La coqueluche est visible chez les bébés moins de six mois, car il est l’origine d’une forte quinte de toux et sa respiration est sifflante.

A découvrir également : Comment savoir si un œuf est frais ?

Ce qu’il faut faire pour que votre bébé ne tousse pas

La toux est un phénomène de défense qui élimine le mucus qui gêne la respiration. Les causes de la toux chez un bébé sont nombreuses telles que l’aspiration de poussière ou un agent infectieux et beaucoup d’autres encore. Il est primordial de la faire boire un peu d’eau pour fluidifier sa sécrétion afin d’éviter que sa toux ne s’accentue. Vous devez aussi éviter de fumer en présence du bébé pour améliorer son environnement. Un bébé qui tousse a besoin d’une aération surtout dans sa chambre. Si la toux est grasse, vous devez procéder à un lavage du nez à l’aide d’un sérum physiologique au moins trois fois par jour. Ceci dit, il ne faut pas trop abuser du lavage, car cela risque d’irriter la muqueuse du bébé.

 Comment atténuer la toux chez un bébé ?

Afin que le bébé ne tousse pas beaucoup, ne laissez pas s’allonger à même le matelas, surélevez un tout petit peu sa tête. L’air sec, irrite davantage les bronches du petit, faites en sorte que la température de la maison ne dépasse pas les 20 °. Pour y remédier, vous pouvez utiliser un humidificateur. Si vous n’êtes pas trop fan de ces appareils, recouvrez votre radiateur à l’aide d’un tissu mouillé. Ne négligez pas l’allaitement et faites-le boire régulièrement, car cela permet d’atténuer la toux.

A voir aussi : Quelles sont les formes de CBD qui existent ?

Pourquoi ne pas donner un antitussif au bébé ?

Il est presque inévitable de mettre un bébé à l’abri d’une toux. D’ailleurs comme cité précédemment, c’est un signe que le système immunitaire du bébé fonctionne. Elle permet de drainer la voie inspiratoire pour que le bébé puisse bien respirer. Les facteurs sont trop nombreux et surtout imprévisibles. Néanmoins, vous pouvez faire en sorte qu’elle ne soit pas trop fréquente. La toux est normale chez les bébés, voire même indispensable pour son organisme. C’est pour cette raison qu’il est déconseillé d’empêcher le bébé de tousser en utilisant un antitussif. De toute façon si la toux n’est pas trop sévère, elle se dissipera au bout d’une ou grand maximum deux semaines.

Dans quel cas la consultation d’un pédiatre est nécessaire ?

Même si la toux est normale, cette dernière peut devenir une pathologie. Vous pouvez vous-même identifier si la toux est devenue une maladie chez un bébé de moins de trois mois. D’abord, la toux persiste au-delà de 10 jours. Dans le cas où la toux est suivie d’une fièvre, c’est n’est plus normal. Il en va de même si vous constatez des sifflements avec une toux rauque. Dans certains cas, le bébé aura du mal à respirer à cause des crachins. Pour les cas extrêmes, les grandes agitations, les diarrhées, les éruptions cutanées, etc. sont des signes très alarmants. Si ces symptômes apparaissent, vous devez de ce pas consulter un médecin. De préférence, consulter son pédiatre.

À quoi reconnaît-on une toux allergique ?

Les tout petits moins de 18 moins ne présentent pas en général de toux allergique. Pour les enfants de plus de 2 ans, c’est tout à fait envisageable.

  • Le principal signe de cette allergie est les toux périodiques. C’est-à-dire que le bébé tousse de façon régulière à telle ou telle saison de l’année.

Dans la majorité des cas, et même pour les adolescents et les adultes, ce phénomène résulte de la concentration des acariens dans le lit. Les poils de chat peuvent aussi provoquer la toux allergique.

  • Un autre symptôme est la persistance de la toux de plusieurs semaines.
  • Elle est sèche et provoque l’irritation au niveau de la gorge, c’est pour cela que le bébé refuse de manger.
  • Enfin, la toux allergique se manifeste souvent avec d’autres symptômes tels que les yeux rouges, le nez qui gratte ou des éternuements.

Partager :