Qu’est-ce qu’une dermatite atopique ?

389
Partager :

La dermatite atopique est fréquente chez les enfants, mais les adultes peuvent aussi en être atteints. Cette éruption peut être extrêmement démangeante et désagréable, mais le bon traitement peut aider.

A lire en complément : Votre centre de chirurgie orale et maxillo-faciale

Reconnaître la dermatite atopique

La dermatite atopique est un type d’eczéma. Le terme atopique fait référence à une tendance à développer des allergies, bien que les personnes qui ont cette éruption n’aient pas toutes un problème d’allergies. Dermatite signifie peau irritée. La dermatite atopique est une éruption cutanée sèche et prurigineuse qui peut couvrir de petites ou de grandes surfaces du corps. Elle peut être si démangeant qu’elle nuit au sommeil et il peut être difficile de ne pas se gratter. Dans les cas graves, la peau peut se fissurer et saigner. Il peut aussi y avoir de petites ampoules qui contiennent du liquide clair. Il est fréquent que l’éruption cutanée ait des poussées périodiques suivies de périodes d’amélioration.

Au début, le grattage entraîne une rougeur, une peau rugueuse et un léger gonflement. La peau peut « suinter » du liquide clair, qui sèche pour former une croûte. Si l’éruption n’est pas traitée, la peau peut s’épaissir et présenter des lignes proéminentes et profondes au niveau des plis cutanés comme à l’intérieur des coudes.

A voir aussi : Comment enlever les taches brunes sur le visage naturellement ?

Repérez ce type de dermatite sur le corps à ces endroits :

  • au visage ;
  • sur le coude intérieur ;
  • sur le dos des genoux ;
  • sur les mains et les pieds.

Les personnes pouvant être atteintes

Cette éruption est plus fréquente chez les personnes souffrant d’asthme ou d’allergies, ou ayant des antécédents familiaux de ces problèmes. Elle commence souvent pendant la petite enfance ou l’enfance, bien qu’elle puisse apparaître à tout âge. L’eczéma touche environ 20 à 25 % des enfants âgés de 10 à 15 ans. Presque tous les cas surviennent avant l’âge de cinq ans, et, pour de nombreuses personnes, l’éruption disparaît avant d’atteindre l’âge adulte. Certains adultes développent de l’eczéma sans n’avoir jamais connu le trouble juvénile.

Les causes

La cause réelle de l’eczéma n’est pas connue, mais elle est une source constante d’études dans les collèges et les universités. Comme l’eczéma a tendance à être familial, de nombreux chercheurs pensent que la composante génétique joue un rôle dans le développement de ce trouble qui démange. Des défauts du système immunitaire, qui impliquent que certaines cellules sont trop actives ou réagissent incorrectement aux irritants, constituent d’autres causes potentielles. Il peut également y avoir un défaut de la peau qui laisse les irritants pénétrer dans la peau et provoquer une réaction immunitaire.

La dermatite atopique peut être déclenchée par des climats très chauds ou très froids, ou pendant les périodes les plus chaudes ou les plus froides de l’année. Elle peut être exacerbée par certaines substances, notamment les savons et certains cosmétiques. Le stress est une autre influence potentielle, bien que l’on ne pense pas que le stress seul puisse causer ce trouble cutané, il peut l’aggraver.

  Des remèdes de grand-mère

Pour de nombreuses personnes, les médicaments en vente libre et les remèdes maison seront utiles. Vérifiez toujours avec un médecin avant d’utiliser un traitement sur les bébés et les enfants.

Des stéroïdes

Un stéroïde léger appelé hydrocortisone est disponible à la pharmacie. Il est vendu sous forme de crèmes et d’onguents à 5 % et à 1 % et se trouve habituellement dans l’allée des premiers soins. Appliqué deux fois par jour, ce médicament peut aider à soulager les démangeaisons et permettre à l’éruption cutanée de guérir. Il est important de suivre les directives de l’emballage, car la surconsommation de stéroïdes peut être dangereuse.

Des antihistaminiques

Les antihistaminiques en vente libre peuvent aider à soulager les démangeaisons. Ils provoquent également de la somnolence, ce qui peut aider à contrôler le grattage nocturne.

Des hydratants

Les hydratants lourds aident à protéger la peau et à soulager la sécheresse irritante. La gelée de pétrole (comme la vaseline) est salissante, mais elle est très efficace pour aider la peau à retenir l’humidité. De nombreux médecins recommandent également les crèmes Cetaphil ou Eucerin.

Du goudron

Les préparations de goudron sont odorantes et peuvent tacher les vêtements, mais certaines personnes les trouvent très utiles. Si les crèmes et solutions de goudron ne sont pas disponibles en pharmacie, un pharmacien peut les fabriquer. Évitez les gels qui contiennent de l’alcool et qui peuvent être desséchants ou irritants.

La prévention

Une fois l’éruption maîtrisée, de simples efforts de prévention peuvent aider à prévenir les poussées. Ces conseils aideront à prévenir l’aggravation de la maladie.

  • Maintenez la peau humide. Utilisez des lotions, des crèmes ou des onguents conçus pour les peaux sensibles. Appliquez la crème immédiatement après le bain pour maintenir l’humidité dans l’épiderme.
  • Évitez les produits parfumés. Les parfums peuvent causer une dermatite de contact ou « allergique », ce qui aggrave l’éruption.
  • Utilisez des savons doux ou des nettoyants sans savon.
  • Évitez de porter la laine près de la peau. La laine peut être irritante pour les peaux sensibles.
  • Portez des gants lors de l’utilisation de nettoyants ménagers ou de solvants.
  • Évitez les douches chaudes et longues ainsi que les saunas.

Quand appeler le docteur

La démangeaison de l’eczéma peut être exaspérante. Si les traitements en vente libre n’aident pas, un médecin peut fournir un médicament plus puissant. Assurez-vous de consulter un médecin si :

  • l’éruption est nouvelle. Un médecin peut confirmer le diagnostic ou identifier une autre cause ;
  • l’éruption s’aggrave ou ne s’améliore pas ;
  • le liquide suintant de l’éruption est blanc, jaune, vert ou malodorant. Ces symptômes suggèrent une infection bactérienne ;
  • l’éruption présente une bordure rouge en relief, ce qui peut signaler une infection fongique ;
  • la peau est douloureuse ou présente des démangeaisons insupportables.

Traitements sur ordonnance

Les traitements prescrits pour cette éruption cutanée comprennent :

  • des stéroïdes. Un médecin peut prescrire des stéroïdes plus forts que les versions en vente libre ;
  • des immunomodulateurs. Ces crèmes, dont Elidel et Protopic, suppriment certaines cellules du système immunitaire. Ils peuvent aider si les stéroïdes ont échoué ;
  • des antibiotiques. Si l’éruption s’infecte, des antibiotiques peuvent être nécessaires.

Partager :