La fréquence des revenus du demandeur de crédit

42
Partager :

Prendre un crédit est aujourd’hui une alternative que beaucoup de personnes choisissent afin de sortir de certaines situations d’urgence.

Pour réguler le système d’octroi de crédit, les banques ont instauré une fréquence de revenus qui leur permet d’octroyer divers prêts à leurs clients.

A lire également : Comment utiliser Piggy Banking pour économiser plus d'argent ?

Vous souhaitez en savoir plus sur ses fréquences ainsi que sur les démarches à faire auprès des banques avant l’octroi des crédits ? Découvrez les réponses dans cet article.

Quelle fréquence de revenus pour un prêt immobilier ?

Pour valider votre accès au crédit, les banques vont calculer vos revenus de même que leur pérennité. Ils vous demanderont ainsi le maximum d’informations sur vos rentrées d’argent ainsi que sur vos charges.

A lire également : Avantages et inconvénients du regroupement de crédits

Ils procéderont ensuite à un petit calcul afin de déterminer si vos revenus sont assez suffisants pour vous octroyer un crédit.

Le calcul fait n’est rien d’autre que la différence entre vos revenus récurrents et vos charges fixes. Cela donne donc un résultat appelé vos ressources nettes ou encore votre pouvoir financier.

Il est donc essentiel d’avoir la capacité nécessaire de remboursement d’un crédit avant d’en effectuer sa demande. Pour ne pas avoir un refus de crédit, vous pouvez procéder à une simulation avant de contacter un établissement de crédit.

Quelle fréquence de revenus pour un prêt personnel ?

Tout comme le calcul fait par les banques en ce qui concerne la fréquence de revenus pour un prêt immobilier, la même opération est effectuée pour un prêt personnel.

Pour obtenir votre fréquence de revenus, votre banque se chargera d’énumérer vos revenus disponibles et vos charges personnelles.

Notez que les revenus disponibles ne sont rien d’autre que votre salaire, pension de retraite ou tout autre moyen vous permettant de gagner de l’argent.

Quant aux charges, elles représentent vos diverses dépenses. La différence entre ces deux trésoreries leur permet de déduire votre fréquence de revenus. Ce qui déterminera votre capacité à bénéficier du crédit à emprunter.

Les formalités d’usage avant l’octroi des crédits par les établissements financiers

Il faut savoir qu’octroyer un crédit est synonyme de remboursement. Avant de bénéficier de l’aide d’un établissement de crédit, celui-ci se charge de vérifier diverses informations à votre sujet.

On considère bien souvent que chacun peut bénéficier d’un crédit auprès d’une banque, mais en réalité cela n’est pas exact.

Tout le monde peut accéder à un prêt, mais tous les crédits ne sont pas accessibles à tous. Avant de vous octroyer un prêt, l’établissement financier contacté se charge d’évaluer votre demande. Cette évaluation passe par :

La capacité de solvabilité du crédit par le demandeur

Ce que les établissements de crédit déplorent le plus, ce sont les clients insolvables. Face à de tels clients, les banques ont du mal à recouvrer leurs fonds et font également face à des procédures de justice ainsi que de recouvrement assez farouche. Pour éviter tout problème entre elles et leurs clients, elles procèdent à une évaluation de leurs capacités de remboursement.

En d’autres termes, la banque s’assure de la compatibilité du prêt demandé avec votre situation financière. Pour y parvenir, elle vous demande divers documents et se base également sur votre taux d’endettement. Des mensualités vous sont fixées ce qui ne dépasse généralement pas le tiers de vos revenus.

La consultation du FICP

Le FICP (Fichier des incidents de remboursement des particuliers) est une base de données accessible aux établissements financiers et qui permet à tout établissement de crédit de savoir si un client est solvable ou pas. Cette consultation leur permet également de savoir si le client a déjà eu des problèmes avec un autre établissement financier.

Cela permet donc à l’établissement de donner son aval ou non à la demande de crédit de son client. Toutefois, il faut préciser qu’être inscrit dans ce fichier ne vous exclut pas à l’accès de votre crédit, mais dans la plupart des cas, les personnes inscrites sont généralement rejetées.

La compatibilité entre le crédit et les revenus du demandeur

Le dernier point que les établissements financiers se chargent d’évaluer avant l’octroi d’un crédit se situe au niveau de la compatibilité entre le crédit et les revenus du demandeur.

Tous les clients sont ainsi soumis au remplissage d’une fiche précontractuelle standardisée qui permet à l’établissement financier de lui accorder son prêt.

Partager :